Recherche sur le blog

dimanche 10 janvier 2016

[Système] Guide de configuration Windows 10 (II)

Cette deuxième partie du guide de configuration de Windows 10 va mettre en avant les paramètres plus difficiles à trouver, qui ne sont bien sûr pas présents dans le nouveau panneau de configuration. Par exemple, comment modifier le comportement de la barre de tâches, comment remplacer l'invite de commandes par Powershell, comment accéder aux bons vieux outils de gestion qu'on connait bien (gestionnaire de périphériques, informations système, gestion du disque, gestion des services, configuration des éléments lancés au démarrage, etc). 

Le "Power User Menu"

Il y a un raccourci à mémoriser depuis Windows 8. Il s'agit des touches Windows+X, qui permettent d'afficher un menu regorgeant d'options très intéressantes (autre moyen d'y accéder : clic droit sur le logo du menu démarrer) :
  • Programmes et fonctionnalités : ancienne interface pour ajouter / supprimer une application, activer ou désactiver des fonctionnalités du système (comme .NET Framework, le serveur IIS, etc).
  • Options d'alimentation : il s'agit de l'ancienne interface qui permet de gérer les profils d'alimentation et les paramètres avancés pour chacun d'eux (vitesse du processeur sur batterie/secteur, économie d'énergie des cartes sans fil, économie d'énergie de la liaison PCI Express, Intel DPTF, etc).
  • Observateur d'événements : en cas de gros plantage, il est souvent demandé aux utilisateurs de fournir des détails de l'événement. On retrouve cela dans l'observateur. Chaque événement est identifié par un code d'erreur et une source. Ils sont alors triés par date/heure et on peut facilement consulter les détails de ceux-ci.
  • Système : c'est ce qui permet d'afficher l'ancienne fenêtre qui montrait l'ensemble des informations à propos de la machine (processeur, RAM) et qui bien sûr propose quelques options cachées (configuration de la protection du système, de la taille du fichier de pagination, de l'accès distant ou bien des variables d'environnement).
  • Gestionnaire de périphériques : permet d'ajouter ou de désinstaller des périphériques. On peut également mettre à jour les pilotes en spécifiant soi-même un dossier de recherche, ou en vérifiant en ligne sur Windows Update.
  • Connexions réseau : affiche les connexions réseau du PC (mais pas forcément connectées). Un clic droit sur un adaptateur permet notamment de modifier ses propriétés (adresse IP, serveur DNS, gestion d'énergie).
  • Gestion du disque : utilitaire permettant de gérer les partitions à l'aide d'une interface graphique. On peut redimensionner, supprimer, formater. Il existe la même chose en ligne de commande : il s'agit de diskpart.
  • Gestion de l'ordinateur : il s'agit d'un regroupement de plusieurs outils de la console MMC. On y retrouve la gestion des services, des périphériques, l'observateur d'événements, le planificateur de tâches, la gestion des disques, des dossiers partagés, ou bien l'utilitaire de monitoring des performances.
  • Invite de commandes : lance une invite de commandes.
  • Invite de commandes (admin) : lance la même invite mais avec élévation des privilèges.
  • Gestionnaire de tâches : affiche le tout nouveau gestionnaire de tâches, qui permet d'avoir un aperçu rapide des processus en cours d'exécution, mais aussi de gérer les programmes lancés lors de l'ouverture de session. 
  • Panneau de configuration : ouvre l'ancien panneau de configuration.
  • Explorateur de fichiers : ouvre l'explorateur de fichiers.
  • Rechercher : équivalent de Windows+Q ou du clic sur la loupe.
  • Exécuter : permet de lancer un programme, ou même un fichier en saisissant le nom d'exécutable ou le chemin complet.
  • Arrêter ou se déconnecter : pas besoin d'entrer dans les détails.
  • Bureau : affiche le bureau (équivalent de Windows+D) ou du clic dans le coin inférieur droit.

Options de la Barre de tâches

Effectuez un clic droit sur la barre de tâches, et choisissez alors "Propriétés".  Dans la fenêtre qui s'ouvre, vous pouvez déterminer le comportement de la barre de tâches (verrouillage, regroupement d'applications, Aero Peek). Dans l'onglet "Navigation", vous pouvez demander à ce que Powershell remplace l'invite de commandes dans le Power User Menu. 


Options du Système

Ouvrez le fameux menu à l'aide des touches Windows + X (ou un clic droit sur le menu démarrer) et  choisissez Système. Ensuite, dans la colonne à gauche, choisissez "Paramètres avancés". Une petite fenêtre s'ouvre. Celle-ci vous permet de régler pas mal de paramètres. Bien sûr cela est réservé aux utilisateurs qui savent ce qu'ils font.


Paramètres système avancés
  • Performance : gestion des effets visuels, de la taille du fichier de pagination, et de la prévention d'exécution des données (DEP).
  • Démarrage et récupération : choix du système par défaut, temps d'affichage du menu de démarrage, désactivation du redémarrage automatique en cas d'écran bleu, taille de l'image mémoire pour le débogage.
  • Variables d'environnement : gestion des variables utilisateur et système. Par exemple c'est là qu'on modifie l'emplacement des fichiers temporaire, par utilisateur, ou pour le système.
Petite note à propos du swap : il est vivement conseillé de laisser au moins un fichier d'échange de 800 Mo sur un des disques de la machine.

Protection du système

Windows peut sauvegarder au fur et à mesure vos fichiers et vous permettre de restaurer le PC dans un état antérieur, en cas de problème. Si vous possédez peu d'espace disque vous pouvez modifier la taille de l'espace réservé par la protection du système, ou la désactiver.

Utilisation à distance

Pour une question de sécurité il est important de désactiver cette option. N'activez celle-ci que si cela vous est demandé. Il existe aussi des logiciels qui permettent de prendre le contrôle de votre machine qui sont tout aussi performants que TSE (ex : Teamviewer).

Matériel 

Accédez au gestionnaire de périphériques, et déterminez si les applications des fabricants et icônes de périphériques peuvent être téléchargées automatiquement lors du branchement d'un appareil. Notez que cela n'empêche pas Windows de rechercher les mises à jour de vos pilotes à l'aide de Windows Update. Voir cet article pour masquer des mises à jour en particulier.

Nom de l'ordinateur

Gérez la description de votre PC, son nom sur le réseau et le groupe auquel il appartient (ou domaine - disponible seulement sur les versions pro et entreprise).

Options de l'Explorateur Windows 

Rendez-vous dans l'explorateur (soit en cliquant sur Ordinateur depuis le bureau, soit en utilisant le raccourci Windows+E), ensuite choisissez l'onglet Affichage et cliquez sur Options.


Bon à savoir : dans ce nouvel explorateur de fichiers, dans l'onglet Affichage, on retrouve tout de même la possibilité d'afficher ou pas les éléments masqués à la volée, idem pour les extensions de fichiers ou les cases à cocher.

Panneau de configuration : comme à l'ancienne !

Vous disposez toujours de l'ancien panneau de configuration dans Windows 10 puisque malheureusement pas mal de paramètres n'ont pas été intégrés au nouveau. Pour le clavier, la souris, ou même pour les périphériques de son, on passe toujours par lui. Nous allons passer en revue quelques catégories qui pourraient vous être utiles.

Affichage

Il s'agit d'un lien direct vers les options concernant la mise à l'échelle des textes et fenêtres, ainsi que l'étalonnage des couleurs affichées à l'écran, ou l'apparence du texte ClearType.

Barre de tâches et navigation

Il s'agit d'un raccourci vers la fenêtre dont on a parlé plus haut dans ce même article. Cela vous permettra d'indiquer si la barre de tâches doit être automatiquement masquée, si elle doit être verrouillée, ou s'il faut regrouper ou non les applications.

Centre de synchronisation 

Le fameux centre de synchronisation. Lorsque vous travaillez en réseau, vous pouvez indiquer quels dossiers peuvent être accessibles hors ligne. C'est ce qu'on appelle "Fichiers hors connexion". Si vous ne l'utilisez pas, désactivez-là (sous-option Gérer les fichiers hors connexion, Désactiver).

Centre réseau et partage

Bien qu'il soit possible d'effectuer les tâches assez basiques depuis le nouveau panneau de configuration, vous aurez assez bien recours au centre réseau et partage pour configurer vos adaptateurs ou la manière dont sont partagés les dossiers publics de la machine. 

    
Clavier

Accédez à cette fenêtre pour configurer la sensibilité de la frappe, ou bien la fréquence de clignotement du curseur lors d'une saisie.

Comptes d'utilisateur

Cette catégorie vous permet de gérer vos comptes utilisateur. Quelques liens renverront vers le nouveau panneau de configuration. Quant à l'option "modifier les paramètres du contrôle de comptes d'utilisateur", elle permet de régler le niveau de l'UAC.

  
A gauche on retrouve également différentes tâches : gestion des informations d'identification, propriétés avancés ou encore modification des variables d'environnement.

Date et heure

Si vous êtes habitué à configurer la date et l'heure à l'ancienne alors cette fenêtre est faite pour vous. Réglage du fuseau, modification de la date effective ou configuration du temps internet (qu'on ne retrouve que là d'ailleurs).

Exécution automatique

Là encore il est possible de passer par cette catégorie du panneau de configuration pour gérer le comportement de l'exécution automatique lors du branchement d'un périphérique (par exemple, un disque dur externe). Et de manière plus poussée !

Gestion des couleurs

Si vous devez utiliser un profil ICC en fonction de l'écran utilisé, c'est par là qu'il faut aller. Pour en savoir plus consultez la documentation officielle à ce sujet sur le site de Microsoft. Le guide de téléchargement de profil écrit par Focus-Numérique est aussi d'une bonne aide.

Gestionnaire d'identification

Windows peut enregistrer vos informations d'identification pour quelques applications ou pour l'accès au réseau. Depuis cette fenêtre, ces informations peuvent être modifiées ou supprimées.

Historique des fichiers

Windows vous permet de conserver des versions différentes de vos documents personnels, de vos images, etc. Cela prend bien évidemment de la place sur le disque mais vous pouvez faire en sorte que la copie s'effectue sur un autre lecteur. Par défaut cette fonctionnalité n'est pas activée.

Langue

Windows permet, depuis Windows 8, de gérer facilement les différents packs de langue et les dispositions de clavier. C'est par l'intermédiaire de cette fenêtre que vous pourrez modifier les options de saisie (méthode d'entrée, services de texte, reconnaissance de l'écriture manuscrite). Cliquez sur "Ajouter une langue" pour installer ou configurer une nouvelle langue.

Options d'alimentation

Gérez les différents profils d'économie d'énergie afin que votre ordinateur puisse fonctionner dans des conditions optimales. A l'aide des paramètres avancés, vous pouvez définir la vitesse du processeur à adopter lorsque le PC se trouve sur secteur ou sur batterie, mais également d'autres paramètres (performances de la carte Wi-Fi, économie d'énergie de la liaison PCI Express, conditions de mise en veille).


Microsoft a mis en place - déjà dans la version 8 - ce qu'on appelle "Fast Startup" (en savoir plus). Cliquez sur "Choisir l'action des boutons d'alimentation" dans la liste de tâches à gauche, puis cliquez sur "Modification des paramètres actuellement indisponibles". Dans les options tout en bas, cochez ou décochez "Démarrage rapide". Si vous possédez un SSD, vous pouvez désactiver sans problème. Confirmez en cliquant sur "Enregistrer les modifications".
         
Options de l'Explorateur de Fichiers

Aussi accessible depuis l'explorateur lui-même, onglet Affichage, puis icône Options, cette fenêtre vous permet de régler le comportement et / ou l'apparence lors de la navigation dans les dossiers : affichage des fichiers cachés et protégés, utilisation de processus différents pour chaque fenêtre, affichage des fichiers récemment ouverts, options de la recherche, etc.

Options Internet

Il s'agit de la boite de dialogue qui permet de configurer les paramètres d'Internet Explorer, ainsi que l'éventuel proxy à utiliser lors de la connexion au réseau.

Options d'ergonomie

Ancienne méthode pour configurer les différentes fonctionnalités pour améliorer l'ergonomie : narrateur, loupe, touches rémanentes. Tout a été conservé ! D'ailleurs on se demanderait bien pourquoi...

Outils d'administration

Destiné aux experts, ces outils vous permettent d'effectuer des tâches plus complexes : gestion des disques, gestion du démarrage des services, analyse des événements, diagnostic de mémoire, planification de tâches, configuration des sources ODBC, analyse des performances, défragmentation des lecteurs, gestion des composants DCOM, etc.

Pare-Feu Windows

Et oui, il faut encore passer par cette fenêtre pour gérer le pare-feu du système. De là on peut choisir quels sont les réseaux sur lesquels on va activer le pare-feu (ou carrément le désactiver complètement), et configurer les paramètres avancés (redirection de ports,...).

Périphériques et imprimantes

C'est encore cette version qu'on préfèrera à l'autre ; de là on peut gérer les différents périphériques dont les imprimantes, choisir laquelle on veut utiliser par défaut, ou modifier les paramètres du serveur d'impression.


Personnalisation

Configurez le thème à l'aide des anciens paramètres : choix de l'arrière-plan, couleur d'accentuation, choix des icônes affichées sur le bureau (dans la liste des tâches à gauche). Certains éléments redirigent vers le nouveau panneau de configuration.

Programmes et fonctionnalités

Gérez vos applications installées ou l'activation des fonctionnalités Windows à l'aide de la bonne vieille méthode. Rapide et efficace !

Programmes par défaut

Vous pouvez également modifier les programmes par défaut et les associations de fichiers / protocoles par le panneau de configuration. Cette catégorie devrait également avoir disparu ... Pourquoi est-elle encore présente, c'est un grand mystère.

Reconnaissance vocale

Démarrez la reconnaissance vocale, configurez le micro, suivez les différents didacticiels pour apprendre à utiliser cette fonctionnalité, exécutez le module d'apprentissage de la voix,... A gauche, si vous cliquez sur le lien "Synthèse vocale", vous obtiendrez une boite de dialogue pour choisir la voix liée à ce qui semble être l'environnement desktop. Il faut avouer qu'on commence un peu à s'y perdre, puisqu'à deux endroits on peut choisir une voix d'une personne tout à fait différente.

Récupération 

C'est à partir de cet endroit que vous pouvez créer un lecteur de récupération (par exemple une clé USB), sur lequel démarrer quand votre ordinateur ne parvient pas à se lancer. Vous pouvez aussi, toujours au même endroit, configurer les paramètres d'espace disque de la restauration ou bien même la désactiver pour chacun des lecteurs.

Région

Ouvre une boite de dialogue à partir de laquelle on définit les options régionales (symbole de la monnaie, formats de la date et heure, pays d'origine). Utilisez l'onglet "Administration" pour modifier les paramètres avancés ou pour copier les choix de langue vers les autres comptes utilisateur, l'écran d'accueil et les comptes système.

Son

Accédez aux paramètres du son pour l'ordinateur afin de gérer les effets ainsi que les propriétés de la carte son.

Souris

Pour gérer la vitesse de la souris, l'apparence du pointeur ou le nombre de lignes à faire défiler à l'aide de la molette, c'est par ici qu'il faut aller. Si vous possédez un touchpad Synaptics, Elan ou autre, des onglets supplémentaires peuvent apparaitre dans la boite de dialogue.

Système 

On l'a déjà vu bien haut dans l'article. La fenêtre qui s'ouvre affiche les informations du système (modèle de processeur, indice de performance, statut de l'activation) et permet d'accéder aux paramètres avancés (protection du système, variables d'environnement, paramètres de performance, fichier de pagination, etc).  

Téléphone et modem

Si vous souhaitez établir une connexion à l'aide d'un modem ou ne serait-ce même qu'envoyer un fax, vous pouvez utiliser cette fonctionnalité du panneau de configuration. Il faudra, au préalable, définir certaines informations comme l'indicatif régional.

Windows Defender

Accédez à Windows Defender afin de gérer ses paramètres. S'il est désactivé (par exemple parce qu'un autre antivirus est installé) alors un message d'avertissement sera affiché à l'écran.

Programmes actifs au démarrage

L'utilitaire "msconfig" a disparu. Désormais, pour modifier la liste des programmes qui se lancent lors de l'ouverture de session, il faut se rendre dans le gestionnaire de tâches (petite astuce : clic droit sur la barres des tâches, choisir "gestionnaire de tâches", ou encore à l'aide de CTRL+ALT+DELETE).

     
Registre Windows

Si vous vous sentez d'attaque, vous pouvez modifier certains paramètres à l'aide de la base de registre, ou carrément procéder à une fouille archéologique afin de nettoyer des éléments qui seraient liés à un programme mal désinstallé. Appuyez sur les touches Windows+R, tapez "regedit" et validez par Entrée. N'oubliez pas d'exporter les clés que vous modifiez au cas où il faudrait revenir en arrière...

Voilà qui conclut ce guide. Bon amusement !

Aucun commentaire: